Qualité des Produits et Sécurité Alimentaire

 Viadeo

En quelques mots

Master (M2) Qualité et Sécurité des Aliments

Caractéristiques du diplôme

  • type de diplôme, niveau à la sortie : Master, Bac+5
  • établissement : Institut National Polytechnique de Toulouse - Ecole Nationale Supérieure Agronomique de Toulouse
  • catégorie : Agriculture, agroalimentaire - Agroalimentaire
  • formation en alternance : Pas d'alternance
  • formation continue : Formation continue proposée
  • nombre moyen de diplômés par promotion : 25

Compétences associées

Infos pratiques

envoyer un email - diffuser un emploi ou un stage

Contenu, métiers visés, relations entreprises, inscription

Objectifs de la Formation

Les industries alimentaires sont continuellement en pleine mutation. Elles doivent répondre aux nouvelles contraintes de réglementation européenne d’environnement et de sécurité alimentaire, dans un contexte de compétition internationale de plus en plus difficile.

Même si le consommateur y est fortement sensibilisé, la sécurité alimentaire n’est qu’une composante de la qualité. De plus en plus les différents maillons d’une chaîne de production et de transformation sont impliqués dans la définition des caractéristiques nutritionnelles, hygiéniques, technologiques et organoleptiques d’un aliment.

Le Master " Qualité des Produits et Sécurité Alimentaire " entre dans le cadre des orientations prioritaires de l’ENSAT.

L’école a fortement renforcé le secteur agro-alimentaire tant en matière d’enseignement que de recherche.

Le Master occupe un créneau différent de celui des autres enseignements. Il s’inscrit dans une perspective de formation pluridisciplinaire, à caractère professionnel agro-alimentaire de diplômés de l’université, d’ingénieurs ou de vétérinaires susceptibles, à l’issue de la formation, d’occuper des fonctions de contrôle ou de gestion de la qualité des produits frais ou transformés. Il s’agit donc d’une formation complémentaire qui vise les secteurs de contrôle et de maîtrise de la qualité des entreprises agro-alimentaires sous tous leurs aspects techniques, administratifs, réglementaires, etc... Il peut également constituer un complément tout à fait valorisant du Diplôme National d’Oenologue en approfondissant et en étendant les domaines de compétences des diplômés.

L’enseignement proposé a pour objectifs de former des spécialistes du contrôle de la qualité, de la mise en place d’une démarche qualité, de la sécurité des aliments. Il comporte quatre séquences :

  • disciplines scientifiques et technologiques (204 heures)
  • outils du contrôle de la qualité (187 heures)
  • enseignements spécialisés (209 heures)
  • stage en entreprise (6 mois)

Cette formation offre des ouvertures importantes vers la connaissance de l’entreprise. En revanche, elle considère comme acquises les données fondamentales de la biochimie et de la microbiologie et met surtout l’accent sur les applications technologiques :

  • science de l’aliment (relations traitements-composition- qualité)
  • ingénierie alimentaire

L’influence des facteurs en amont de la transformation (techniques culturales, facteurs zootechniques et facteurs du milieu) ne sera pas négligée.

Le programme d’enseignement fait appel à des conférenciers du secteur industriel, comporte des visites d’entreprises, et la participation à des salons nationaux et internationaux (SIAL...).

Les enseignants intervenant dans cette formation proviennent de différents établissements toulousains (INPT, UPS, ENVT).

Débouchés

Les débouchés de cette formation se situent dans le domaine du contrôle de la qualité : totale, microbiologique, technologique, organoleptique, formation. Les postes occupés sont essentiellement des postes de responsable qualité, responsable assurance qualité, responsable de laboratoire de contrôle, assistant qualité, chargé de mission ou responsable d’organisme certificateur. Ils peuvent également se situer au niveau des postes recherche et développement, évoluer vers la responsabilité de production ou des ressources humaines.

L’emploi dans ce secteur existe d’une part dans les grandes entreprises agro-alimentaires nationales et internationales. Nous mettons l’accent sur un marché potentiel auprès des PME et PMI, en particulier en engageant un partenariat avec les organismes professionnels régionaux (CACG, Chambre Régionale d’Agriculture, Fédération Régionale des Coopératives Agricoles, Association de Promotion et de Développement des Industries Alimentaires : PROMIA, Association Professionnelle des Salaisonniers de Lacaune).

Ce marché des PME et PMI est actuellement le plus porteur. Il est assez courant que dans ce secteur le stage se prolonge par un CDD ou un CDI.

Le suivi de l’insertion des diplômés est assuré par le secrétariat de la Formation Continue et par l’association des anciens du DESS et du MASTER2 (AAGROMASTER).

Faites connaître cette formation !

Ajoutez un bouton-lien de cette formation sur votre site, votre blog ou sur votre CV en ligne !