Master 2 management global gestion de production des biens et services

 Viadeo

En quelques mots

Voir site du master à l'URL http://www.master-mppbs.dauphine.fr/

Caractéristiques du diplôme

  • type de diplôme, niveau à la sortie : Master, Bac+5
  • établissement : Université Paris Dauphine
  • catégorie : Transport, logistique - Logistique
  • formation en alternance : Pas d'alternance
  • formation continue : Formation continue proposée
  • nombre moyen de diplômés par promotion : 25

Compétences associées

Infos pratiques

envoyer un email - diffuser un emploi ou un stage

Contenu, métiers visés, relations entreprises, inscription

Objectifs généraux de la formation

Une bonne compréhension des processus mis en œuvre dans la chaîne logistique ou dans la production de services est indispensable pour en améliorer la performance en jouant sur l’architecture des systèmes productifs, les règles de pilotage des flux et en facilitant la mise en place de systèmes de contrôle de gestion pertinents.

 

 

Le management de la performance des organisations mobilise plusieurs approches complémentaires pour en améliorer l’efficacité et l’efficience. Le contrôle de gestion, qui s’appuie sur des systèmes d’informations comptables et financiers, privilégie l’éclairage en valeur, sans exclure un éclairage physique par le biais de tableaux de bord. L’audit s’intéresse à la validité des documents produits ou à la conformité de résultats à des normes internes ou externes. Le management des processus de production de biens et service s’intéresse davantage au pilotage physique d’un système productif, à l’utilisation du calcul économique pour définir des règles de gestion, routinières ou non, qui soient efficaces et efficientes et, enfin, à la prise en compte de l’interdépendance dans le temps et dans l’espace de décisions de productions réalisées dans des systèmes productifs complexes. Ce M2 cherche à compléter la formation de futurs cadres à ce management des processus. Il s’agit, plus précisément, de permettre aux étudiants d’acquérir une vision précise des problèmes de performance rencontrés dans les chaînes logistiques et les systèmes de production de services, ainsi que des instrumentations disponibles pour les analyser et les traiter dans une perspective d’amélioration de l’efficacité et de l’efficience de ces systèmes productifs.

 

Débouchés

Cette formation est conçue pour permettre à des étudiants ayant de bonnes bases de gestion, notamment en contrôle de gestion, d’acquérir une compétence additionnelle dans un domaine où la demande de spécialistes est forte et où l’offre de formation est notoirement insuffisante en France. Cette formation permet aux étudiants de s’insérer rapidement dans les fonctions relatives au :

·       management intégré de la chaîne logistique,

·       management de la production de services (back office, centres d’appel, reconception des processus, yield management...),

·       management de projet, management de fonctions « support » de la production de biens et services,

·       consultant-junior dans les domaines listés ci-dessus.

Le fort contenu méthodologique de ce cursus permet également à des étudiants intéressés par la recherche de poursuivre un cursus en thèse dans le domaine du management de la chaîne logistique ou celui de la production de services

 

Connaissances et compétences visées

Le premier semestre est destiné à renforcer des compétences et connaissances générales de gestion, en particulier en contrôle de gestion, en tenant compte du cursus antérieur de l’étudiant.

La spécialisation du second semestre vise à donner aux étudiants une bonne maîtrise :

  • des techniques de modélisation/simulation de processus de production (utilisation de Simul8),
  • des techniques de modélisation/résolution de problèmes d’optimisation s’appuyant sur l’approche des modeleurs (utilisation de XPress-MP de Dash Optimization),
  • des techniques d’ordonnancement et de planification,
  • des techniques de prévision,
  • des techniques de gestion des approvisionnements,
  • des techniques d’évaluation de projets d’investissement en univers certain ou aléatoire (mathématiques financières, usage d’add-in (comme @Risk) permettant de travailler directement en univers aléatoire dans un tableur.

L’apprentissage de l’analyse et de la modélisation de problèmes complexes, ainsi que celui de l’usage des techniques listées ci-dessus, passent par la résolution en groupe d’une quarantaine de cas complexes portant sur le design et le pilotage de chaîne logistique ou la production de services, dans une optique de management de la performance.

Faites connaître cette formation !

Ajoutez un bouton-lien de cette formation sur votre site, votre blog ou sur votre CV en ligne !